Couronnes et implants dentaires.

Les implants dentaires sont très en vogue du fait de la mauvaise qualité de la santé dentaire actuelle. Ils sont en mesure de stabiliser des prothèses amovibles (complètes ou partielles) mais sont également réalisés suite à une extraction dentaire ou en remplacement d’une ou plusieurs dents. Définition Les implants sont des matériaux chirurgicaux qui sont implantés dans l’os de la mâchoire en remplacement de la racine naturelle. Il s’agit de racine artificielle destinée à remplacer une dent abimée ou arrachée, mais elle peut également être implantée dans le but de soutenir une prothèse. Elle est donc située entre la prothèse et l’os et transmet ainsi les forces lors des mouvements de mastication. Elle tient également la fonction d’amortisseur.

Installation L’installation de l’implant doit se faire par une équipe de professionnels constituée de l’implantologue, de l’anesthésiste et du dentiste ou du moins par des personnes qualifiées. Elle se fait en 5 étapes. D’abord, la dent cariée doit être traitée et ceci est suivi de l’élimination du tartre. Ensuite, il faut vérifier le volume et la qualité de l’os puisque la résorption osseuse va demander un comblement osseux ainsi, elle n’est faisable que si les critères osseux le permettent. Cela est suivi d’une disposition d’une prothèse provisoire. Une attente de 4 mois est nécessaire pour permettre une excellente intégration de l’os.

Ce n’est qu’après cette période que la prothèse définitive sera placée.

Prix d’un implant

L’installation d’implants dentaires est très couteuse. Le coût est fonction de l’intervention. A titre d’exemple, voici une idée des prix des interventions en France : – 750 à 1200 € pour un implant dentaire avec disposition de pilier et de vis de cicatrisation – 500 à 800 € pour la mise en place d’une couronne céramo-métal sur implant. Il faut ajouter 200€ pour une couronne en zircone. – moins de 125 € par implant pour la mise en fonction de l’implant. – 1500 à 3000 € pour une greffe osseuse avec prélèvement de l’os intra-oral – 1000 à 1500 € pour le comblement des sinus de prix (le prix du matériau déjà compris). Il y a des contre-indications à la mise en place des implants. Certaines sont des contre-indications absolues telles que des cardiopathies (valvulopathies, infarctus récent, insuffisance cardiaque sévère, cardiomyopathies) et des cancers en évolution, certaines maladies osseuses (ostéomalacie), cératines, maladies immunologiques et traitements immunosuppresseurs, le SIDA déclaré, un transplant d’organe en attente.

Certaines maladies psychiatriques, des maxillaires fortement irradiés ou encore le traitement des cancers par biphosphonates constituent également des interdictions absolues à la pose d’implant. Certaines prohibitions sont relatives (affection de la muqueuse buccale, maladies parodontales, bruxisme sévère, infections des dents voisines, une mauvaise hygiène bucco-dentaire). Complications Les complications de pose d’implants dentaires sont rares. Le risque anesthésique étant déjà pris en compte avant l’intervention, les seules véritables risques potentiels sont les infections, les hémorragies, la lésion des nerfs, la mauvaise intégration de l’implant (dénommée rejet dans le langage courant). Résultats Le risque engendré par cette intervention est faible. Le résultat est favorable en fonction du temps de cicatrisation selon le type de l’intervention, mais la mise en charge immédiate est essentielle. En plus de redonner le sourire, elle permet une stabilisation des prothèses amovibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *