Hydrocodone, posologie et contre-indications.

Nom commercial: Corutol DH, Hycodan, Robidone.

Ordonnance écrite requise

L’hydrocodone est un composé analogue à la codéine. Il en partage les contre-indications, les effets secondaires possibles, les interactions médicamenteuses, les précautions à respecter lors de l’utilisation ainsi que les solutions alternatives concernant son usage antitussif.

L’hydrocodone se différencie cependant par les éléments suivants.

Indications thérapeutiques
On utilise l’hydrocodone pour maîtriser la toux lorsque celle-ci ne produit pas de crachats et qu’elle n’est pas contrôlée par d’autres mesures.

Posologie habituelle
Si on a plus de 12 ans, on utilisera 5 mg d’hydrocodone après les repas et au coucher, avec un peu de nourriture. Les enfants de 2 à 12 ans peuvent recevoir la moitié de la dose adulte, et les enfants de moins de 2 ans le quart.

Jugement global
L’hydrocodone est un médicament puissant, qu’on devrait utiliser très prudemment à cause du risque de dépendance physique et psychologique qui lui est associé. Il peut cependant être utile si la toux n’est pas contrôlable autrement.

En plus d’exister dans les produits mentionnés plus haut, il est commercialisé sous forme d’association dans les produits suivants: Hycodan D, Hycodan E, Hycomine, Hycomine S, Novahistex DH, Novahistex expectorant, Novahistine DH, Novahistine expectorant. On préférera généralement utiliser l’hydrocodone simple et, si nécessaire, ajouter un décongestionnant ou un antihistaminique au besoin seulement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *