La vitamine D et le cancer, des liens très importants.

Le cancer fait partie de ces fléaux modernes contre lesquels il peut encore être difficile de lutter, malgré les progrès et améliorations considérables faits en matière de santé.

Les questions principales qui peuvent surgir à cet égard concernent surtout les possibilités existantes en matière de prévention. En effet, certaines habitudes de la vie de tous les jours peuvent être de nature à réduire les chance de contracter ce type de maladie. Parmi celles-ci, la vitamine D est sans aucun doute un composé ayant un effet et un impact direct sur le cancer, ou du moins sur certains d’entre eux. De manière générale, cette vitamine est extrêmement importante pour toutes personnes. Cependant, les femmes enceintes et les bébés peuvent être particulièrement concernées. Il est donc conseillé à ces catégories de personnes de prendre des compléments de vitamine D pour assurer à chacun les ressources nécessaires. De plus, les personnes âgées sont aussi très concernées dans le sens où plusieurs études démontrent qu’une teneur plus élevée en vitamine D ralentirait le vieillissement.

Plusieurs études observent une corrélation directe et immédiate entre la vitamine D et la prévention de certains types de cancer. C’est le cas du cancer colo-rectal qui est moins fréquent chez les personnes plus exposées au contact et à la prise de vitamine D. De plus, on peut observer une baisse relativement significative de certains cancers, comme celui du sein, chez les sujets qui bénéficient d’une supplémentation de 4 000 UI par jour. En opposition flagrante avec ces facteurs de prévention, on observe par contre une augmentation des cancers du pancréas en cas de taux élevé de vitamine D dans l’organisme. De manière globale cependant, plusieurs études et chercheurs ont su démontrer que la vitamine D ralentissait une certaine protéine très active dans le développement des cellules cancéreuses. En parallèle à ces considérations liées à cette maladie très grave, les bienfaits de la vitamine D sur la santé, non liés au cancer, sont extrêmement nombreux et il serait impossible ici de tous les citer. La sclérose en plaque par exemple, maladie très grave elle aussi, a beaucoup moins de risque de se développer chez un sujet dont l’organisme est riche en vitamine D. En matière de système immunitaire, la vitamine aide à réguler les réponses de notre système de défense. Remède contra la fatigue chronique et régulateur de tension sanguine, voilà encore d’autres bienfaits de cette vitamine. Il ne faut cependant pas se laisser berner par tant d’aspects positifs. Cette vitamine peut aussi s’avérer dangereuse dans certains cas. Comme pour beaucoup d’éléments essentiels à la vie, l’excès ou la carence en vitamine D est susceptible d’entraîner divers problèmes et déficiences à votre organisme. En ce qui concerne la carence, celle-ci concerne environ 1 milliard de personnes et surtout les femmes ménopausées. Ses principales causes touchent surtout à une exposition trop peu importante au soleil. Cependant, certaines personnes sont plus sujets à risques que d’autres. Ce sera le cas notamment pour les individus à la peau plus foncée, les personnes âgées ou les personnes souffrant d’obésité. Une carence trop importante pouvant aller jusqu’à provoquer des maladies graves telles que le rachitisme ou l’ostéomalacie.

Un apport trop important en vitamine D peut quant à lui provoquer des maux divers, allant de la perte d’appétit chronique au vomissement, en passant par les faiblesses musculaires et les dysfonctionnements graves des reins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *