Les allergies, manifestation générales. allergie générale

Elles peuvent être gravissimes et mettre en jeu le pronostic vital : les œdèmes de la gorge non contrôlés et des états de choc dits «anaphylactiques », avec défaillance cardio-respiratoire, constituent des urgences absolues qui nécessitent des moyens thérapeutiques très énergiques : injections de corticoïdes par voie intraveineuse, adrénaline par voie sous-cutanée …

Chaque année on observe quelques centaines de chocs en France, plusieurs milliers aux États-Unis, et un certain nombre de ces chocs anaphylactiques se traduisent par une défaillance cardiaque et la mort. Selon une étude récente effectuée en Angleterre, il y a plus de décès par allergie à l’arachide que par piqûre d’insectes venimeux!

Trois types de situations sont rencontrées :

Une réaction immédiate après le contact avec l’aliment. il s’agit d’une forme sévère. Le malaise arrive soudainement alors que rien a priori ne le laissait prévoir. Des réactions en deux temps. Une première phase avec fatigue inhabituelle, une petite syncope et tout rentre dans l’ordre pendant une à trois heures. Secondairement surviennent des signes de défaillance cardio-vasculaire et respiratoire qui peuvent être majeurs.Des réactions retard, à distance de l’ingestion d’un aliment. Assez fréquentes, ce sont les moins sévères. Plus le délai d’apparition des symptômes depuis la prise alimentaire est long, moins le danger est grand.

Dans tous les cas, il est impératif de pouvoir identifier le ou les aliments ou additifs alimentaires qui provoquent l’allergie et de le ou les éliminer définitivement de votre consommation. Malheureusement, il n’est pas toujours simple de repérer les pro-duits responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *