Les Durillons.


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque le durillon est douloureux.

Lorsque vous êtes atteint de diabète ou de problèmes circulatoires, et que vous avez besoin de vous faire enlever un durillon.

Lorsque le site du durillon est rouge et brûlant.

Lorsque le durillon s’ouvre, se fendille ou saigne.

Lorsque le durillon devient bleu.

Ce que révèlent les symptômes

Le durillon est un bouclier protecteur que produit votre peau, une façon de se défendre contre trop de pression. Et ce bouclier fait un bon travail . Pensez comment les doigts d’un joueur professionnel de guitare ou comment les paumes d’un gymnaste olympique réagiraient s’ils n’étaient pas protégés par des durillons épais. Ils auraient mal. En fait, ils saigneraient sûrement.

De même, quelques durillons minces, bien positionnés sur vos pieds, peuvent offrir une petite protection lorsque vous marchez nu-pieds sur la plage. Mais ces durillons ne sont pas seulement causés par la pression sur vos pieds. Le problème est peut être héréditaire. «La cause sous-jacente de durillons aux pieds peut être héréditaire,

En fait, les parents transmettent l’instabilité de leurs pieds à leurs enfants, explique-t-il. Si vous héritez d’un pauvre mécanisme, votre pied bougera au lieu d’être stable lorsqu’il frappera le pavé. » Et cette friction constante est la cause des durillons.

« Les durillons comme ceux qui se trouvent sous les pieds sont souvent irritants mais rarement douloureux», souligne le Dr Cohen-Sobel. L’exception la plus importante, qui s’avère également douloureuse, est un durillon plus profond et plus petit dont le contour est bien défini (kératose plantaire). «On y remarque souvent une partie blanche et profonde au centre entourée d’une partie claire qui a l’air d’un fossé», précise le Dr Cohen-Sobel.

Soulagement des symptômes

«Si vous vivez avec vos durillons depuis plusieurs années et qu’ils ne vous dérangent pas, laissez-les tranquilles», recommande le Dr Cohen-Sobel. « Les durillons minces se répandent sur la plante des pieds et ne causent pas de problèmes de santé », affirme Howard Dananberg, podologue et directeur de la Clinique de la marche à Bedford, au New Hampshire. « Lorsque les durillons se concentrent à un endroit, c’est différent, surtout s’ils deviennent douloureux », précise le Dr Dananberg. C’est que le corps essaie de protéger un endroit en fabriquant plus de peau protectrice et dure. Afin d’interrompre ce cycle, il faut enlever le durillon. Voici donc ce que vous pouvez faire.

Poncez-le. « Vous pouvez maîtriser les durillons à la maison en les ponçant», conseille le Dr Sussman. D’abord, lavez vos pieds, puis laissez-les tremper pendant 20 minutes dans un bassin d’eau propre tiède additionnée de deux cuillerées à soupe de savon à vaisselle liquide doux.

Frottez ensuite le durillon avec de l’huile végétale jusqu’à ce qu’il ait ramolli, environ une minute. Enfin, à l’aide d’une pierre ponce, d’un papier de verre fin ou d’une lime à durillons, poncez-le. «Arrêtez avant que l’endroit ne devienne trop sensible, c’est-à-dire une ou deux minutes », prévient le Dr Cohen-Sobel.

Protégez-le. « Afin d’enlever de la pression dans les endroits favorables au développement de durillons, découpez un trou un peu plus grand que la taille du durillon dans une pièce de moleskine adhésive, qu’on trouve en pharmacie. Placez le coussinet en forme de beignet autour du durillon et remplissez le trou de vaseline », dit le Dr Sussman. Couvrez ensuite le durillon de gaze. Assurez-vous cependant que votre podologue approuve la méthode que vous utilisez.

Évitez les acides. « Les solutions pour éliminer les durillons vendues dans le commerce contiennent des acides qui peuvent vous brûler la peau », souligne le D r Dananberg. Le Dr Sussman est d’accord et prévient qu’une telle solution peut aussi causer des infections.

Portez de bonnes chaussures. « De mauvaises chaussures ne causent pas les durillons, mais elles peuvent les aggraver», dit le Dr Sussman. « Les pieds élargissent en vieillissant, surtout chez les femmes qui ont eu des enfants, explique-t-il. N’essayez donc pas d’entrer dans les chaussures que vous portiez l’année précédente. Et si vos chaussures vous font mal après ne les avoir portées que quelques heures à la maison, échangez-les.

Confiez vos pieds aux mains de votre médecin. « La seule personne qui peut enlever ou découper vos durillons avec un instrument tranchant est le podologue — surtout pas vous ni votre esthéticienne — précise le Dr Cohen-Sobel. N’utilisez jamais un rasoir ou des ciseaux pour découper un durillon, conseille-t-elle, vous pourriez facilement causer de l’infection ou pire encore. »

«Un durillon grave — comme la kératose plantaire — pourrait exiger des soins médicaux bimensuels ou mensuels. Dans bien des cas, le médecin peut limiter vos visites en vous prescrivant une semelle spécialement conçue pour redistribuer votre poids », explique le Dr Sussman. En dernier ressort, on peut corriger les problèmes de durillon grave au moyen d’une intervention chirurgicale. Cependant, assurez-vous d’obtenir une deuxième opinion avant d’y consentir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *