Miction goutte à goutte, trucs et conseils.

Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque l’écoulement débute par quelques gouttes après la miction puis devient une fuite difficile à maîtriser.

Lorsque vous éprouvez également un inconfort, une sensation de brûlure lorsque vous urinez ou que vous avez des besoins fréquents d’uriner.

Ce que révèlent les symptômes

Les personnes qui souffrent de miction goutte à goutte ne devraient pas trop s’inquiéter. La plupart du temps, la miction se limite à quelques gouttes; ce n’est pas le signe d’un problème de santé grave. De plus, il est relativement facile d’en venir à bout.

Avant d’aller plus loin, définissons d’abord ce que la miction goutte à goutte n’est pas. Nous ne parlons pas ici d’incontinence, c’est-à-dire l’incapacité de maîtriser les fonctions de la vessie. Par miction goutte à goutte, nous entendons le passage de petites gouttes d’urine qui semblent s’échapper après la miction.

« Quelques obstacles naturels semblent agir sur le débit d’urine de la vessie, qui passe à travers l’urètre puis à l’extérieur du corps», déclare Kevin Pranikoff, médecin, professeur adjoint d’urologie à l’université d’État de New York, à Buffalo. Chez les hommes, l’urine a tendance à s’accumuler dans le bulbe spongieux, la partie la plus large de l’urètre qui se trouve près du pénis.

«Chez les femmes, l’urine peut également s’accumuler dans l’urètre, mais, le plus souvent, l’anatomie féminine rend possible cette accumulation à l’extérieur de l’organe», déclare Tamara G. Bavendam, médecin, professeur adjoint d’urologie et directeur de l’urologie féminine au Centre médical de l’université de Washington à Seattle. Les grandes lèvres peuvent emprisonner de l’urine qui s’échappe, la refoulant dans le vagin.

Chez les jeunes filles, l’hymen peut empêcher l’urine de couler. Et chez certaines femmes, quels que soient leur âge et leur poids, d’autres replis de la peau du bassin peuvent agir sur le débit libre de l’urine. « Selon chaque femme, il pourrait s’agir de plusieurs centimètres de peau se trouvant entre l’orifice de l’urètre et l’extérieur du corps », déclare le Dr Bavendam.

«Une mauvaise forme physique peut s’ajouter aux obstacles naturels», selon le Dr Pranikoff. Les hommes retiennent leur débit d’urine lorsqu’ils sortent leur pénis de leur pantalon ou de leur sous-vêtement plutôt que d’ouvrir la fermeture éclair. Et les femmes créent une obstruction du débit lorsqu’elles ne descendent pas leurs sous-vêtements assez bas pour pouvoir écarter les jambes. Résultat: un peu d’urine peut s’accumuler dans le vagin et s’échapper plus tard.

Mais même avec les meilleures intentions, si la structure périnéale des muscles est relâchée, vous aurez plus de difficulté à resserrer l’urètre et à retenir le débit d’urine. Si l’affaiblissement des muscles est plutôt faible, vous ne laisserez échapper que quelques gouttes.

Si cet affaiblissement s’accentuait et que la maîtrise du débit urinaire devenait plus difficile, vous pourriez être en train de développer une forme d’incontinence « Si la miction goutte à goutte est causée par des muscles faibles, elle se situe entre une bonne maîtrise de la vessie et l’incontinence», déclare Richard J. Macchia, médecin, professeur et directeur du Service d’urologie au Centre des sciences de la santé de l’université d’État de New York, à Brooklyn.

« Le vieillissement est la cause principale de l’affaiblissement musculaire, à la fois chez les hommes et chez les femmes. Cependant, l’accouchement ou la ménopause augmente les risques d’une perte de contrôle des muscles pelviens. Les hommes ont un léger avantage à cet égard grâce à leur prostate. La glande, qui entoure l’urètre sous la vessie, grandit à mesure que l’homme prend de l’âge», explique le Dr Macchia.

Si l’hypertrophie est bénigne et pas suffisamment importante pour produire une obstruction importante, la prostate fait légèrement pression sur l’urètre, et compensant ainsi toute perte du muscle pelvien qui mènerait à la miction goutte à goutte.

« Mais avant que les femmes ne commencent à envier les hommes d’avoir une prostate, elles devraient, ainsi que tous les hommes, savoir qu’une inflammation de la glande appelée prostatite peut produire un écoulement similaire à la miction goutte à goutte », déclare le Dr Macchia. Cette inflammation cause également une sensation de brûlure à la miction et augmente le besoin d’aller aux toilettes. Une infection bactérienne qui se manifeste sous forme de prostatite peut affecter les hommes de tous âges, mais particulièrement les hommes jeunes. «Outre l’affaiblissement, associé à l’accouchement ou à un stade avancé de ménopause, les femmes peuvent souffrir d’un autre problème de santé pouvant provoquer la miction goutte à goutte. Un petit sac, appelé diverticule, peut se former sur les parois de l’urètre de la femme.

Ce petit sac peut également accumuler de l’urine qui s’échappera plus tard», déclare le Dr Macchia. «Le diverticule peut être tout à fait inoffensif, mais si la miction goutte à goutte s’accentue ou que le diverticule grossit, se fend ou s’infecte, il devra être enlevé lors d’une intervention chirurgicale », explique-t-il.

Soulagement des symptômes

Faire cesser la miction goutte à goutte pourrait être aussi simple que d’apprendre à renforcer les muscles de son bassin», déclarent les urologues. Essayez ces techniques avant de consulter votre médecin.

Allez jusqu’au bout. « Les hommes devraient apprendre à vider leur urètre ». déclare le Dr Pranikoff. Tout d’abord, ils doivent uriner par la braguette de leur pantalon et non en sortant leur pénis au-dessus de leur pantalon ou de la bande élastique de leur short. Ensuite, lorsqu’ils ont terminé, ils doivent avec une main exercer une légère pression derrière le scrotum pour inciter toute urine latente à sortir du bulbe spongieux.

Écartez bien vos jambes. « La femme devrait apprendre à uriner en écartant bien les jambes. De cette manière, l’urine ne s’accumulerait pas dans le vagin ou dans l’urètre. Se pencher en avant facilite aussi grandement la tâche », déclare le Dr Pranikoff.

Faites des exercices. Les exercices Kegel peuvent vous aider à renforcer les muscles du bassin et à leur donner un meilleur contrôle, même si vous avez une prostate dilatée. Ces exercices sont faciles à faire. Les muscles que vous voulez renforcer sont ceux qui vous aident à démarrer ou à interrompre le débit d’urine. Resserrez puis relâchez ces muscles plusieurs fois. Les urologues recommandent que vous pratiquiez cet exercice jusqu’à ce que vous puissiez contracter les muscles 50 fois de suite, plusieurs fois par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *